Les gagnants de l'édition 2015

Les gagnants de l'édition 2015

Catégorie Tikit 

catégorie tikit

 1er : Ti Plantè Egliz de Dieu Lacoli'n

TI PLANTè LACOLIN

 Situé dans les environs de Lascahobas, le projet a été mis en place par Davilmar St-Phénor, sur les terres de l’église. Les paroissiens ont la possibilité de venir planter des arbres et d’en récolter les fruits pour les vendre. Cette mise en commun de leurs compétences et de leurs ressources donne à tous une meilleure efficacité, malgré la difficulté du terrain (pente forte).

 2ème : Reboisement pour reconstruire Haïti

REBOISEMNT POUR RECONSTRUIRE HAITI

Dorelien Tony, étudiant en philo à Port-au-Prince, est originaire de Belle-Anse (Sud’Est). Depuis 2008, sur ses fonds propres, il plante des arbres sur son terrain avec sa famille, encourage ses voisins et amis à l’imiter, et leur donne des conseils.

 3ème : Jardins verdures pépinières

JARDINS VERDURES

A Grande Rivière du Nord, Hilaire Jacques Anneau s’est lancé depuis 2010, en famille, dans la plantation d’arbres pour vendre du cacao, et c’est une affaire qui rapporte ! Et qui se révèle également positive pour l’environnement.

  

 

 

Catégorie Zòtolan

catégorie zotolan

1er : Konservasyon de Sol ak plantasyon pyebwa

KONSEVASYON SòL

A Mont’Organisé, ce sont 500 personnes qui se sont mises ensemble pour exploiter un terrain difficile, en pente forte. Malgré ces conditions et sous la houlette de Codio Peralus, les participants exploitent près de 20 espèces d’arbres différents dont ils vendent les fruits.

2ème Un pays reboisé à partir des coins verts

coins vert

A Gros Morne, dans l’Artibonite, Norvilus Audalbert et 850 autres personnes, dont près de la moitié de femmes, plantent des arbres sur ¾ carreaux de terre. Ces arbres, tous d’espèces endogènes adaptées au terrain, sont ensuite vendus comme bois de construction.

 3ème OKAMO

OKAMO

On retourne dans le Nord’Est avec ce projet, situé à Mont’Organisé sur une pente forte. Malgré les conditions difficiles, se sont 500 arbres de plus de 3 ans qui se dressent, de 11 espèces différentes. L’association regroupe une cinquantaine de personnes très engagés, qui vendent les arbres et les plantules pour perpétuer leur projet.

  

 

 

Catégorie Grigri

catégorie grigri

1er : SAKALA

SAKALA

Au cœur de Cité Soleil, ce projet de 2500 m² a pour but de produire une alimentation de qualité pour et par les jeunes du bidonville. Menés par Daniel Tillias, ce sont plusieurs centaines de jeunes qui viennent s’occuper des plantes et les transformer depuis 2010.

2ème Reboisement 2025 (OJUCAH)

OJUCAH

Wilner Boyer et l’association OJUCAH, qui regroupe de nombreux jeunes de la région de la Vallée de Jacmel, a comme objectif de reboiser complètement un morne. Lancé depuis 3 ans, le projet a déjà de bons résultats, comme vous pouvez le voir sur ces photos, et se finance en vendant les fruits des arbres plantés.

 3ème  Ami de l’environnement\

AMI DE L'ENVIRONNEMENT

A Petit-Goave, Nazaire Milot et sa famille plantent depuis 15 ans un nombre considérable d’arbres, sur une pente forte, qu’ils exploitent de façon à ne pas détruire les arbres ou abîmer l’environnement. Sans aucun financement extérieur, ils vendent leurs fruits et ne coupent les arbres que quand ils sont trop vieux pour être rentables.

  

 

 

Catégorie Tako

catégorie tako

 

1er : OTARE

OTARE

La frontière avec la République Dominicaine marque aussi la frontière entre le boisement et le déboisement. Au niveau de Thomassique, dans l’Artibonite, 500 personnes tentent de répondre à cette différence en plantant des arbres et en les protégeant de coupes illégales, en organisant des « brigades de surveillance ».

 2ème ODCM

ODCM

A Mont’Organisé, Jean Deni et sa famille ont mis en place, sur deux carreaux de terre, un système agro-forestier pour planter des arbres, à la fois des fruitiers et des non-fruitiers. Ainsi, il est possible de vivre de la vente des fruits tout en préservant et en améliorant la couverture forestière de la zone.

  

 

 

Catégorie Malfini

catégorie malfini

1er : Planter centime une fois

 

Aux abords de Thomazeau, l’agronome Pierre Brillère et son équipe plantent des eucalyptus et des chênes. Les écoles de la zone viennent visiter le terrain, sont sensibilisés sur l’utilisation et l’utilité de cet espace boisé. Quand les arbres atteignent une taille suffisante, ils sont coupés pour devenir des poteaux électriques, tandis que les déchets sont transformés en charbon de bois selon une méthode à forte rendement. Tout arbre coupé est remplacé, de manière à entretenir un écosystème durable.

2ème Oganizazyon pou devlopman Losier

DEVLOPMAN LOZYE

Dans les environs de Petit-Goave, sous la direction de Camille Losier, ce sont 33 hectares de pentes fortes, difficiles d’accès, qui ont été reboisés par plus de 4000 personnes, dont une majorité de femmes. L’objectif de cette organisation est de protéger les sources d’eau de la zone, qui dépérissent, et de former les gens de la zone sur la meilleure gestion possible des arbres et des sources.

 3ème : Plante pye bwa

PLANTE PYEBWA

Cette organisation, véritable référence dans le département du Centre, a été fondée il y a près de 30 par Sylvestre Oze, vers Marmont. L’organisation vit de la vente de fruits (mangues principalement) et exploite près de 20 carreaux de terre. 

 

?? ?? ?? ??